Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 23:30

J'ai vu le réveil de mes yeux
Alexander Hugh Edward- 1957
 http://www.tresorsonore.com/fiche2010.php?idf=10582  

"Racontez-moi" est une émission témoignage de 30 minutes diffusée par plusieurs radios dans le monde. Donné quelques semaines avant son décès en 1957,...
Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 23:11
http://www.tresorsonore.com/espacemembre/upload/download/0ad9274bcbaced9e0f7be37d95019f0b_court_tem.jpg Qui se souvient de son concert à Bordeaux ?
          
CT261 - J'étais chanteur de music-hall
Bernard Gil- 1980
Témoignage
Court témoignage", c'est quelques minutes d'une histoire, d'une expérience, d'une vie... chanteur de music-hall, Gil Bernard va recevoir un tract d'un ami...
Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 22:25

Bonjour j’espère que ce témoignage vous sera de bénédiction et que vous serez convaincu comme moi qu’il n y a rien d’impossible pour Dieu.

Je suis né en France de parents musulmans, mon père était retraité et ma mère sans profession. La pauvreté a dû nous amener sur le chemin de la délinquance, surtout à deux de mes frères qui ont dû partir en prison pour 2 ans.

De mon côté vers les 18 ans, comme j’avais toujours eu un rêve de partir à la découverte du monde, je partis pour l’Espagne. J’y passai 18 mois, vivant comme un hippie, et fumant du hash pratiquement tous les jours. Après ces 18 mois, lorsque je me sentis fatigué de cette vie, qui ne me satisfaisait pas du tout, je décidai d’aller voir ma mère, qui vivait en Algérie.

Mais comme j’avais perdu contact avec ma famille depuis que j’étais parti en Espagne, j’appris que ma mère avait décédé depuis 9 mois. Cette nouvelle m’attrista, me fendit le cœur, et me remplit de colère envers moi-même, en me sachant un peu responsable de sa mort, moi qui étais le plus jeune de ses enfants, et qui n’était pas auprès d’elle, dans ces derniers jours de vie.

Je partis en Algérie pour me repentir sur la tombe de ma mère, en espérant trouver un peu de paix en moi-même, mais même s’il y avait un peu de soulagement pour la repentance, mon âme était toujours aussi triste, et remplie d’amertume. Je fus aussi très choqué lorsque j’appris que mon père s’était remarié déjà 2 fois.

Plus tard, Je retournai en France et à ma grande surprise mes frères et sœurs s’étaient convertis au christianisme. Ils me parlaient de Jésus, mais moi je ne voulais rien écouter, c’était un rejet total.

Je repartis donc sur la route, et j’allai en Italie. Là-bas, je tombai dans le monde de la drogue dure, dans le monde de l’héroïne et de la cocaïne. Et non seulement je consommais ces drogues-là, mais aussi j’en vendais, et je commençai à gagner beaucoup d’argent.

Après un an à vivre dans cette situation, je me sentais devenir de plus en plus dépendant de la drogue, et cette vie-là ne me plaisait plus du tout. Je ne sentais en moi aucune satisfaction, au contraire je voyais ma vie se détruire peu à peu, ni les drogues, ni l’argent, rien du tout ne pouvait me donner la paix que je cherchais.

En revenant en France pour faire certaines démarches obligatoires, je fis la connaissance d’une fille chrétienne, qui venait du nord de la France et elle visitait l’église de mon frère. Un jour elle m’invita à un pique-nique dans la montagne, qu’elle allait avoir avec l’église et j’acceptai. Ce jour-là dans la montagne elle me raconta comment Jésus-Christ l’avait sortie de la vie de rue qu’elle avait, et elle me dit que Jésus m’aimait et qu’il voulait m’aider. A vrai dire, ces paroles touchèrent mon cœur, et je me sentais un peu différent quand elle me parlait de Jésus.

Plus tard, je commençai à lire les évangiles, et je fus émerveillé par les histoires de Jésus, et je décidai donc de ne plus repartir en Italie. Quelques semaines plus tard, l’envie de voyager revint, je voulais poursuivre mon rêve de découvrir le monde.

Je partis donc pour les États-Unis, puis après quelques mois d’aventures je partis pour le Mexique, ensuite je retournai aux États-Unis, et de là je partis pour le Canada. Pendant ces longs mois je connus beaucoup de choses et beaucoup de monde. Des choses bonnes et mauvaises, des gens biens et des mauvais.

Lorsqu’au Canada ils surent que je n’avais pas de visa, ils m’expulsèrent et me renvoyèrent en France. De là je partis en Algérie où mon père avait des problèmes avec sa troisième nouvelle femme, qui était au moins 40 ans plus jeune que lui. Tout le monde soupçonnait qu’elle en voulait au peu de biens que mon père avait en Algérie.
J’allai le voir, mais il ne m’écouta pas. Comme disait ma famille, c’était comme s’il était envouté, et peut-être qu’il l’était.

Je partis, en passant par la Tunisie, la Sicile, et je rejoignais l’Italie, pour voir les anciens amis. Lorsque je sus qu’une d’entre elles était morte d’overdose, qu’un autre était devenu complètement fou à cause de la drogue, et qu’à un autre on avait tiré sur les jambes, pour une question d’argent, je fus complètement effrayé et je retournai en France.

Dans les montagnes, je priai Dieu en lui demandant de l’aide car ma vie était complètement détruite, rien ne me satisfaisait, je n’avais pas de paix, j’étais confondu, je ne savais plus quoi faire.

Puis quelques semaines plus tard je repartis à l’aventure. Je décidai de partir en Amérique du Sud, en passant par le Mexique. Arrivé à Mexico, la capitale du Mexique, je continuai vers le sud et j’arrivai à Oaxaca.
Là-bas, en cherchant du travail pour continuer le voyage, je rentrai dans une église baptiste. Et je demandai au pasteur s´il voulait bien me donner l’opportunité de donner des cours de français, d’anglais et d’italien aux jeunes. Le pasteur non seulement accepta, mais il m’hébergea dans un endroit derrière le temple.

Comme je vivais au temple chaque dimanche et chaque jour de prière, je devais assister au culte. Et là, après tous ces enseignements, je compris que pour recevoir l’aide de Dieu, il fallait que je me repente de mes péchés et que j’accepte Jésus-Christ dans mon cœur, comme mon Sauveur. Je le fis donc, et ce fut incroyable comment il y eut un changement radical dans ma vie.

J’étais vraiment une nouvelle personne, je n’avais plus besoin, ni d’alcool, ni de drogues, ni de voyager pour me sentir bien. Avec Jésus, je me sentais si bien. Il me donna vraiment la paix dont j’avais besoin dans mon cœur.

Puis j’écrivis à mes frères en France, pour leur dire que je m’étais converti et ils se réjouirent. Ma sœur me dit que cela faisait 6 ans qu’elle priait pour moi. J’écrivis aussi une lettre à mon père. Je savais qu’il était musulman et dans la lettre je lui démontrai que Jésus n’était pas seulement un prophète comme il le croyait, mais que c’était le Fils de Dieu et le Seul qui pouvait nous sauver et changer notre vie.

Lorsque je me rendis compte du grand amour de Jésus pour moi, je décidai de lui donner ma vie pour le servir. Je commençai à étudier dans un institut biblique et en même temps je servais dans l’église et dans les missions dans les villages dans le sud du Mexique.

Je connus ma future femme Yanett et nous nous mariâmes. Après 3 ans au Sud, et un enfant, Jenifer, nous partîmes au Nord du Mexique, pour recevoir une plus ample préparation. Je continuai à étudier dans un séminaire biblique et je servis le Seigneur dans une autre mission.

Quatre ans plus tard, un pasteur d’une grande église baptiste me demanda d´être son assistant. Je devins pasteur assistant de cette église qui avait aussi le ministère de l’éducation de la maternelle à l’université. J’étudiai alors pendant 5 ans une licence en Théologie.

Pendant ce temps Dieu me bénissait encore avec deux autres enfants, Vanessa et Abdel. Après 8 ans de service dans l’église et une multitude de bénédictions, Dieu mit dans mon cœur le désir d’aller prêcher l’évangile en Guyane Française.

Maintenant, cela fait quelques mois que nous sommes en Guyane Française, toujours joyeux dans le Seigneur, et encore plus joyeux de le servir. Nous sommes dans l’Ouest, travaillant en grande partie avec des "Bushnegers". Il y a aussi des créoles, amérindiens, des haïtiens, des guyanais anglais, des portugais, des chinois.

C’est une bénédiction que de travailler dans une pluralité de culture, car tous ont besoin de Dieu. La vision est d’établir des églises et un institut biblique.

Priez pour nous s’il vous plait.

Que Dieu vous bénisse, et rappelez-vous il n y a rien d’impossible pour Dieu. Je peux vous le certifier.

Source : portail des églises Baptistes

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 23:42

Photo

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 14:13

DUKE Charles
Cet astronaute américain est l’un des douze hommes qui ont eu le privilège de marcher sur la Lune. Il était engagé dans la mission d’Apollo 16 et a piloté le véhicule lunaire.

"Marcher sur la Lune fut pour moi une expérience extraordinaire. Mais marcher avec Jésus-Christ, Fils de Dieu, voilà ce qui remplit vraiment ma vie. Maintenant et pour l'éternité."

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 09:29

Youssouf HASSAIDA (Nom d'emprunt)

Marié et père de sept enfants, je travaille dans le secteur de l'enseignement scolaire. Je suis issu d'une famille entièrement et profondément musulmane. Mon père, décédé maintenant depuis plus de 30 ans, était un célèbre imâm, un prestigieux chef musulman ; mon grand-père maternel était un responsable religieux mahométan comme mon père. J'avais donc un héritage religieux important, et j'y tenais beaucoup.

Jusqu'à 20 ans, je pratiquais et observais les lois et les coutumes religieuses des garçons de mon âge : les cinq prières quotidiennes, le jeûne du Ramadan, la fête de Tabaski, etc. J'apprenais par cœur beaucoup de versets coraniques, mais je ne comprenais rien à ces textes en arabe. Il fallait, à l'époque, apprendre tout le Coran par cœur avant d'avoir accès à la phase d'explication, verset par verset, dans sa langue maternelle. Foncièrement engagé dans l'islam, je n'aurais jamais imaginé qu'un jour je deviendrais chrétien.

" Ce n'est ni par la puissance, ni par la force, mais par mon Esprit, dit l'Eternel des armées" (Zach 4.6).
Comment suis-je venu à Christ ? Par un véritable paradoxe ! Imagineriez-vous un musulman enseignant dans une école chrétienne ? C'est pourtant ce qui m'arriva. Tout commença ainsi : le pasteur X…, alors directeur des écoles, manquait de personnel. Conduit par Dieu, il m'engagea à l'école primaire de Y… Nous étions trois instituteurs, logés sur place, encadrant environ 150 écoliers. Nous bénéficiions des cultes le dimanche, et, dans la semaine, des études bibliques dans les classes pour adultes de l'école du dimanche, des réunions de prière et de l'enseignement religieux pour les élèves.

Ainsi, je tombais d'un monde fortement islamisé dans un milieu chrétien actif. Cependant, bien que présent à ces nombreuses réunions, et entouré de l'affection des serviteurs de Dieu et des chrétiens, je m'acquittais quotidiennement, dans ma chambre, de mes prières musulmanes. Au bout de trois ans, ma foi en l'islam n'avait pas bougé d'un pouce.

Mais l'Esprit du Dieu saint veillait. Je voulus connaître la vérité. J'aimais lire la Bible et la littérature chrétienne, et j'étais très attentif à l'école du dimanche pour adultes. J'examinais, je comparais mes pratiques avec ce que je lisais, tels les chrétiens de Bérée dans Actes 17.11.

" La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la Parole de Dieu" (Rom 10.17).

La vérité ne peut rester captive. Reconsidérant mes voies et profondément conscient et convaincu que Dieu avait usé de beaucoup de compassion envers moi, j'ai dû un jour capituler. C'était en 1973. Je pris la décision d'accepter Jésus-Christ comme mon Sauveur et le Seigneur de ma vie. Ce choix, je l'ai fait librement, sans pression ni contrainte, en toute sincérité de cœur et avec responsabilité. Trois mois plus tard, je fis l'expérience du baptême d'eau par immersion, dans le fleuve Mono pour témoigner de mon appartenance tout entière à Jésus-Christ, de mon "ensevelissement avec Lui par le baptême en Sa mort" (Rom 6.3-6). J'ai aussi été "saisi par Jésus-Christ" pour "courir vers le but et remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ" (Phil 3.7-14).

" Afin qu'ils glorifient Dieu le jour où il les visitera" (1 Pi 2.12).

Quand mes parents se sont rendu compte que ma conversion était évidente et irréversible, ils ont considéré cet état de chose comme une honte pour la famille. Cela n'a pas été du tout facile pour moi au début. Mais, avec le temps, et avec le secours de Dieu, mon isolement a disparu. Je ne suis plus rejeté, et l'occasion m'est souvent donnée de témoigner de ma foi en Jésus-Christ. Je réalise que nous, chrétiens, devons user de beaucoup de patience et de persévérance dans notre témoignage, et vivre surtout l'amour du prochain au quotidien. La conversion du pécheur, c'est Dieu qui l'opère.

A mes parents, et amis musulmans, je voudrais simplement dire que le Seigneur Jésus, notre Sauveur, est amour. Il est le Prince de paix. J'ai goûté à sa sublime bonté. Ce qu'Il a fait de moi, Il peut le faire de vous. Ce ne sera, certes, pas de la même façon, mais rien n'est étonnant de sa part et rien ne lui est impossible. Cherchez la vérité, il n'y en a qu'une seule : "Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme" (1 Tim 2.5) ! Aujourd'hui, 30 ans après ma conversion, je peux témoigner combien le Dieu Tout-Puissant a comblé mon cœur de sa paix par son salut en Jésus-Christ.

Source : http://www.ab-monthey.ch/

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 19:32

DE L’ARBRE À LA CROIX

Mathieu Poeymirou

Je suis né dans une famille chrétienne ; j’ai cinq frères et sœurs. Malgré cela, je choisis très vite de ne pas suivre cet Évangile que mes parents désirent m’enseigner. Rejetant ces repères, je deviens un adolescent rebelle et malfaisant. Je quitte rapidement mes parents et l’école pour aller vivre comme bon me semble et… je finis dans la rue.

Ma vie se résume alors à faire la manche, à me droguer et à voir le temps passer. Bien sûr, mon cœur aspire toujours à combler le vide produit par l’absence de Dieu. Et je cherche dans l’étude d’autres religions le dieu que je voudrais rencontrer.

Puis, un jour, sous influence d’hallucinogènes, je tombe d’un arbre et me casse la colonne vertébrale. Ma condition change : j’étais un zonard, je deviens handicapé en fauteuil roulant .SUITE > http://www.promesses.org/arts/173p10.html 

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:59

  AGNES BEAU (ancienne religieuse ) RACONTE.........

".....Je faisais des courses au marché, lorsque j'ai aperçu une affiche près d'un stand, sur laquelle on pouvait lire "LISEZ LA BIBLE". Je me suis approchée avec, à la main, une carte postale que j'avais choisie.
Un homme souriant (1) m'a accueillie et nous avons commencé à discuter. Je lui ai dit que j'étais religieuse.
-Etes vous heureuse?
-Non, pas du tout
-Parce que je sais que j'irai en enfer
-Pourquoi?
-Parce que je suis une grande pécheresse, et que même si je me confessais tous les jours, mes péchés ne seraient pas pardonnés. Pourtant je fais des pénitences, je prie, je pleure, je cherche le Seigneur, je fais des pèlerinages, je mortifie mon corps... et je suis épuisée. Je sais que je ne plais pas à Dieu. Que dois je donc faire?
- Rien ! C'est évident que vous ne plaisez pas à Dieu. Vous ne prenez pas le bon chemin pour vous approcher de Lui!
Souvenez vous de ce que Jésus a dit sur la croix : "Tout est accompli". Pourquoi voulez ajouter quelque chose à son oeuvre parfaite? Vous n'avez qu'à croire qu'il a tout mérité pour vous, et tous ses mérites, il vous les donne.

Et j'ai cru là, sur la place du marché, au beau milieu de la foule : le seigneur m'a trouvée et moi aussi je l'ai trouvé. J'étais complètement submergée par tant de grâce, de lumière,d'amour,de pardon et de bonheur ! Dieu m'avait visitée. "
Agnès Beau
Court extrait du livre récemment sorti : Leur chemin ne mène plus à Rome -2- (21 témoignages d'anciennes religieuses.)   

 

 

 

(1) Il s'agit de Jim Percy évangéliste à lourdes de 1965 à 1972 .     A la suite d'une campagne d'Opération

Mobilisation en 1965, M. et Mme James Percy s'établissent à Lourdes pour se consacrer à l'évangélisation  jusqu'en 1972.

 

3.

 

 

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 22:07

Né en pologne et instruit très jeune dans la voie hassidique,il étudie les 5 livres de Moïse et le Talmud .Vers l'age de 17 ans à cause d'un affaiblissement corporel il arrête ses études du Talmud . Il commence à apprendre un métier.Dans ce milieu il découvre un autre monde,une autre littérature, perd la foi en Dieu et en même temps la paix intérieure .

A suivre très bientôt .

 

Article de L.Feldman

http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-esaie-40-l-actualite-d-une-vieille-prophetie-l-feldman-114179324.html

Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 16:57
Repost 0
Published by chretiensevangeliquesaquitaine - dans TEMOIGNAGE
commenter cet article

BIENVENUE A TOUS !

                                                             

 LES EVANGELIQUES ,qui sont ils ? d'où viennent ils  ? 

 http://www.lafef.com/do_viennent_les_vangliques.html

 NUMEROS D'URGENCE ,QUE FAIRE QUAND......

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/article-numeros-d-urgence-que-faire-quand-88478339.  

 

                                                                                          

 

 

 

 

Rechercher

LA BIBLE DIT

ALLONS !

Toute église qui ne va pas chercher les perdus manque à sa mission

H.E Alexander

Associations Evangeliques

STAND EN PRET GRATUIT

Stand mobile necessitant pas d'autorisation

tel:0663649246